N°10 – BLOOD AND FIRE par/by Sabine Pigalle

    « Les oeuvres de Jacopo Bellini, Léonard de Vinci, Pieter Brueghel l’Ancien, Albrecht Dürer, Martin Schongauer, Pieter van der Heyden, Lucas van Leyden et d’autres maîtres d’autrefois constituent la matière première du cycle intitulé ‘ Blood and Fire ‘, se traduisant ‘mettre à feu et à sang’.
    Mettre à Feu et à Sang : dévaster, commettre des atrocités par des actions guerrières. Cette expression est attestée depuis la première moitié du XIXe siècle. Le terme de feu est employé comme une torche incendiaire et le sang évoque le meurtre. L’expression est ici utilisée comme allégorie des ravages causés par la pandémie de Covid19. Ainsi, par le biais d’une narration épique, la série met en perspective le monde au temps de la croyance dans le merveilleux avec notre expérience contemporaine.
    Au fil des images, dans lesquelles le rouge vif fait office de mise en garde envers le danger, un héros apparaît de manière récurrente ; jadis dépeint sous les traits de Saint Georges ou de Saint Michel, il terrasse courageusement un nouveau mal : le dragon signifiait autrefois les forces du mal et le diable, cette fois il incarne l’épidémie. Le regard glisse d’une lecture moralisatrice vers une contemplation de nos structures mythiques. Selon Paul Veyne, «Critiquer un mythe n’est pas en démontrer la fausseté, mais plutôt retrouver son fond de vérité»… »

    « Works by Jacopo Bellini, Leonardo da Vinci, Pieter Brueghel the Elder, Albrecht Dürer, Martin Schongauer, Pieter van der Heyden, Lucas van Leyden and other masters of the past form the raw material for the cycle entitled ‘Blood and Fire’ (translate in French by ‘Mettre à feu et à sang’.
    Mettre à Feu et à Sang: to devastate, to commit atrocities by warlike actions. This expression is attested since the first half of the 19th century. The term fire is used as an incendiary torch and blood evokes murder. The expression is used here as an allegory of the devastation caused by the Covid pandemic 19. Thus, through an epic narrative, the series puts the world at the time of the belief in the marvelous into perspective with our contemporary experience.
    In these images, in which bright red serves as a warning of danger, a hero recurs; formerly depicted as Saint George or Saint Michael, he courageously overcomes a new evil: the dragon once stood for the forces of evil and the Devil, this time he embodies the epidemic. The view shifts from a moral interpretation to a contemplation of our mythical structures. According to Paul Veyne, “To criticize a myth is not to demonstrate its falsity, but rather to rediscover its core truth” … »

    Dessins et texte de / Drawings and text by
    Sabine Pigalle

    Conception graphique / Graphic design
    Olivier Desrousseaux

    2021, broché
    2021, soft cover
    21 x 15 cm, 59 pages

    ISBN : 979-10-95601-34-0
    18 €

    Avec le soutien de CHIBI
    With the support of CHIBI